État du réseau en Ardèche, visite guidée

Hameau de Fontréal,  Commune de Saint Jean Chambre,  Département de l’Ardèche,  en France le 03 février 2020

44°54’17.3″N 4°33’01.5″E.   D283, 07240 Saint-Jean-Chambre

Plus de deux ans que le site est dans cet état !

France : 6 ème puissance mondiale,

Orange : leader international des télécommunications,

au 21 ème siècle,

Bravo !

Une réflexion sur « État du réseau en Ardèche, visite guidée »

  1. A la Mairie d’Eygluy-Escoulin, une collecte de fonds pour Orange et ses otages

    En février 2018, l’entreprise dirigée par Stéphane Richard avait réagi par un communiqué aux menaces de suspension du groupe TF1 en indiquant :”Orange regrette que ses clients soient pris en otage de cette manière et appelle TF1 à retrouver un dialogue constructif dans l’intérêt des téléspectateurs”.

    L’expression est outrancière au regard de ce que fut la situation, et eût égard aux tragédies réelles auxquelles elle renvoie, mais puisque Orange se permet de communiquer de la sorte, nous nous sentons donc autorisés à reprendre sa formule, regrettant que les clients de Orange soient pris en otage par …Orange et redoutant que cela n’aboutisse, pour le coup, à une véritable tragédie.

    Voilà des années que nous alertons sur ce problème, et nous avons affaire à un mur, et à une prise d’otage des citoyens liée au monopole Orange sur les lignes fixes, comme des milliers de personnes dans les territoires ruraux en France.

    Voilà encore une semaine qu’Internet est coupé dans la vallée de L’Escoulin, et nous « bénéficions » de 0,5 de débit habituellement. Les habitants doivent faire 15 km pour pouvoir se connecter ou téléphoner…Allez donc préparer votre bac blanc dans ces conditions, ou communiquer pour votre laboratoire de recherche, ou faire tourner votre entreprise, ou alerter en cas d’accident.

    Les lignes cuivre doivent être changées, car contrairement à ce qui est annoncé par Orange, le dispositif « Cohésion Numérique des Territoires » ne permet pas aux personnes résidant dans des communes ou des zones qui n’ont pas accès à un réseau internet de qualité d’obtenir malgré tout une bonne connexion internet. Cela ne fonctionne pas du tout et nous nous en sommes déjà expliqué dans « Le Crestois » . En réalité, lorsqu’on en fait la demande, il nous est répondu que nous ne sommes pas éligibles à cette aide. On tourne en rond.

    Une trentaine d’interlocuteurs sont auditionnés par une mission parlementaire d’ici à mi-février.

    Le collectif “Orangej’enrage” en fait partie, nous sommes en contact régulier avec eux et ce collectif déborde désormais largement l’Ardèche et la Drôme.

    Pour aider Orange à effectuer sa « résilience » (c’est le nouveau gadget des communicants), la Mairie d’Eygluy-Escoulin a donc mis en place une urne pour une collecte de fonds destinés à cette entreprise visiblement en difficulté, afin qu’elle puisse nous installer une ligne cuivre qui coûte sans doute trop cher. Orange, une entreprise au chiffre d’affaires de 42,238 milliards d’euros en 2019, avec un cours de l’action Orange qui a encore pris 0,23 le 1er février.

    « Ce n’est pas plus choquant que l’expression prise d’otages utilisée par Orange en 2018. En mars 2020, le gouvernement, Mr Darmanin en tête, a lancé un appel aux dons pour aider les entreprises en difficulté, et Orange nous semble en grande difficulté, comme le prouvent les milliers de signatures et les dizaines de pétitions, parfois menées par des parlementaires interpellant Stéphane Richard ou le gouvernement, et qui se perdent depuis des années dans des impasses.

    Nous espérons qu’il n’en sera pas de même pour l’audition officielle dirigée par Mme De Lavergne car nous en avons plus qu’assez d’être pris en otages par Orange, que nous voulons aider.

    Syndrome de Stockholm sans doute ».

Répondre à alain delforge Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.