Montrigaud 26350, nous ne savons plus quoi faire !

Bonjour,

Je me permet de vous contacter pour vous faire part de nos soucis avec Orange depuis le 18 octobre 2019… donc bien avant les épisodes neigeux ou venteux !!

En effet, suite à un poteau qui s’est détérioré avec le temps, nous n’avons plus de téléphone et donc plus d’internet depuis le 18 octobre. depuis le début Orange reconnaît que le problème provient de chez eux et pas de notre ligne… ils enchainent les déplacements mais à chaque fois même constat : un coup, ils ne peuvent rien faire parce qu’ils n’ont pas le véhicule 4X4 nacelle, un autre coup, ils n’ont pas l’autorisation pour intervenir car le terrain est privé, et un autre coup, il s’agit d’un poteau EDF et ils ne peuvent pas intervenir dessus, alors que la ligne est dessus pourtant.

J’enchaine les échanges via leur echatte car par téléphone au 3900 dès que je saisi notre ligne fixe pour laquelle il y a un souci, un message nous dit qu’ils font le maximum pour remettre en service.

Pire, nous faisons partie d’un quartier de 4 maisons, où comme nous il n’y a donc pas de téléphone. Sauf que dans une des 4 maisons touchées, il y a notre voisine agée de 77 ans, avec une téléassistance qu’elle ne peut donc pas utiliser puisqu’elle n’a plus de téléphone elle non plus.

Deux recommandés sont partis, avec certificat médical à l’appui mais pas de modifs.

La cellule intervention doit me recontacter suite à différents échanges avec leur hotline mais j’attends encore leur appels….

Notre quartier est situé à Montrigaud en nord Drôme.

Nous ne savons plus quoi faire !!

David BUTIN 1115 chemin du mani 26350 montrigaud

Arcens 07310

Hebdo de l’Ardèche du 30 01 2020

Des bricolages en guise de réparation, On sait pourquoi on se réunit vendredi 7 février à 18h30 à Arcens, justement !

Vous avez des problèmes de téléphone et d’internet ?                                     Venez en parler, témoigner et définir une action !

Saint Julien Labrousse 07160

Au sujet de la piètre qualité du réseau de téléphonie dans la zone Le Cheylard, Vernoux et Lamastre

Dès la privatisation du secteur des télécommunications en France la qualité du réseau téléphonique s’est gravement dégradée tant dans mon hameau (Chamosse) que chez les autres habitants de la vallée du Glo.

Ma ligne téléphonique ne fonctionnant plus et constatant que personne ne se préoccupait de la remettre en état j’ai, en désespoir de cause, résilié mon abonnement.

On m’a facturé 70 € pour cette résiliation, que j’ai refusé de payer, somme que l’on ne m’a jamais réclamé depuis, c’est-à-dire il y a plus de dix ans.

Je me suis donc résigné à acquérir un téléphone portable qui fonctionne quand il en a envie, soit en moyenne un jour sur deux. L’affichage de mon écran oscille tout le temps entre réseau nul et maximum. Quand j’ai la chance d’avoir un correspondant en ligne la communication s’interrompt toutes les 90 secondes, m’obligeant à rappeler ou à me faire rappeler.

Certes tous ces petits inconvénients participent du folklore lié à la désertification de nos nombreuses et séduisantes campagnes. Nombre de concitoyens étaient prêts à minimiser les désavantages liés à leur choix de s’éloigner des nuisances des agglomérations, de se rapprocher de la nature et de développer de meilleurs contacts avec la population locale sauf que, lors des graves intempéries de novembre dernier, j’ai été totalement isolé durant cinq jours.

Pas grave, je suis paré pour affronter ce genre d’aléa qui se produit tous les deux ans en moyenne. Mais j’ai vieilli depuis mon installation à Chamosse, il y a trente ans, ma santé s’est dégradée et j’ai pris conscience de mon isolement, de l’impossibilité d’atteindre de 15, le 18 ou le 112. J’aurais pu mourir chez moi sans que personne ne s’en aperçoive. Les numéros d’urgence relèvent pourtant du service public que les différents opérateurs travaillant en France se sont engagés à respecter.

Ma demande d’avoir les moyens de communiquer grâce à une ligne de téléphone fixe me semble légitime même si en termes capitalistiques je ne présente aucun intérêt.

Une remarque parmi d’autres : les émetteurs semblent cesser leur activité en cas de coupure d’électricité. Dont acte. Mais pourquoi ne pas les équiper d’une génératrice ? Trop cher ?

J’aimerais souligner qu’à l’époque de France Télécom la qualité de service laissait aussi à désirer mais les techniciens venaient de suite remédier aux dysfonctionnements signalés et les clients concernés – il s’agissait encore de clients – recevaient des excuses et bénéficiaient de gestes commerciaux du genre exonération de l’abonnement sur un ou deux mois.

Olivier Blanchard

 

panne-chat.doc

Ché comme chat chez Orange !

Ayant les doigts relativement agiles dans le domaine informatique, j’ai répondu à l’appel d’une amie qui avait des problèmes pour se connecter à Internet dans son nouvel appartement. Il n’y avait alors pas encore de box mais déjà des pannes…

Les vérifications ayant été faites nous avons appelé le service de dépannage d’Orange. Après avoir simulé, bien sûr, les manœuvres demandées par l’opérateur et indiqué que la connexion ne s’établissait toujours pas, nous attendions une proposition.
Nous avons eu cette question :
– avez-vous un chat ?
Après notre réponse affirmative la panne a été trouvée :
– c’est le chat qui a mangé les fils.
Nous avons écouté très surpris l’argumentaire et la proposition est arrivée après un grand silence :
– je peux vous envoyer un dépanneur mais cela nous coûtera 150 €.
Nous avons accepté la venue du réparateur. Notre interlocuteur a répété plusieurs fois que le dépannage serait à notre charge et que c’était une panne classique quand on avait un chat…. Il nous a même conseillé de surveiller le chat !

Lorsque le réparateur est venu, je n’étais plus là. Mon amie m’a averti que la panne avait été trouvée à l’extérieur de l’appartement. Heureusement pour le chat !
Et heureusement qu’il n’a pas entendu les conversations, cela aurait pu lui donner l’idée de boulotter les fils.

Prochaine histoire, si j’ai un peu de temps, celle de la demande du redémarrage d’une box quand on est en communication avec un opérateur…. en utilisant le téléphone branché sur la box. Ou d’autres tout aussi cocasses… comme la facturation d’un dépannage qui n’a pas eu lieu, le dépanneur m’ayant téléphoné pour me dire qu’il ne passerait pas : « La dernière fois j’ai rien trouvé, c’est pas la peine que je revienne ».

Jean Claude

Rochessauve 07210

Agée de 92 ans, seule et sans téléalarme depuis juin 2019

Bonjour,

Suite à nos échanges sur facebook, veuillez trouver le contenu du courrier envoyé le 18/12 à Orange par mon oncle, reçu le 19/12/19.
Je suis la petite-fille de la “victime”, une mamie de 92 ans qui vit seule dans sa maison. J’ai passé des heures au téléphone avec Orange, pour rien… Il n’y a aucun suivi client pour les personnes sans internet …
Merci pour votre initiative, ne lâchez rien, ne lâchons rien!

Tiphaine Schmitt

Madame, Monsieur le directeur,

Je prends la plume pour vous faire part de mon mécontentement, voir mon exaspération devant les manquements et/ou l’incompétence de vos services de maintenance et de clientèle en région.

Ma mère, madame Micheline Français, habite une maison particulière sise :
Le Pré, 07210 Rochessauve.
Agée de 92 ans, elle vit seule et dispose d’un téléphone fixe.
Ses premiers déboires remontent au mois de Juin 2019 : dysfonctionnement intermittent de la ligne, le téléphone ne sonne pas lorsqu’un appel arrive.
Ma nièce, qui habite à proximité, aide ma mère dans ses démarches car j’habite dans le Doubs, soit à 500 Kms de là.

Depuis plus de 6 mois, elle a appelé au moins 70 fois le 3900, avec autant de dossiers ouverts dans vos services et aucun résultat.
Entre autres, elle s’est fait expliquer que le suivi clientèle ne marchait que pour les clients disposant d’internet, ce qui n’est pas le cas de ma mère.
Vos services ont demandé à ma mère de changer son combiné, ce qu’elle a fait….sans aucun résultat.
A de nombreuses reprises, il fut confirmé à ma nièce que le problème venait de la « centrale », donc de la partie publique, donc à la charge d’Orange.
Pour calmer les choses, votre service octroie royalement un avoir de 35€ à ma mère, ce qui, vous en conviendrez aisément, constitue une avancée décisive dans la résolution du problème.
Je précise également que ma mère dispose d’un service de téléassistance qui ne fonctionne pas par manque de possibilité d’appel mais qui coûte 25€ par mois.
Compte-tenu de son âge, je vous laisse apprécier le risque encouru en cas de grave problème; le cas échéant, je ne manquerai évidemment pas de vous appeler en responsabilité.
Je vous rappelle que la téléphonie fixe est un service universel et que votre société doit assurer sa mission de service public en matière de réseau fixe, conformément aux obligations posées par les dispositions des articles L.35-1 et R.20-30-1 du code des postes et télécommunications.
Ne voulant pas faire trop long, ma nièce tient à votre disposition un état presque exhaustif de ses démarches , des réponses apportées par vos différents collaborateurs et des rendez-vous pris et non honorés. Cela laisse pantois quant à l’étendue de vos insuffisances.

Cerise sur le gâteau, ma mère reçoit une facture de déplacement d’un technicien de 70€ pour le 13 Novembre 2019…..alors qu’elle n’a jamais vu personne. Ma nièce précise qu’il n’est pas question de régler cette facture….avec en réponse une menace de coupure de la ligne;Bravo! Encore plusieurs interventions énergiques de ma nièce pour annuler cette facture.
J’ai bien compris que les clients agés qui n’ont pas internet constituent une sorte de sous population qu’il semble pas utile de dépanner dans l’optique de la future disparition de la téléphonie fixe.

En conséquence, je vous somme de m’informer par écrit dans les plus brefs délais des dispositions que vous comptez prendre pour résoudre ce problème récurrent depuis plus de 6 mois, et des réparations financières dont vous comptez faire bénéficier ma mère pour ce grave préjudice qui nuit fortement à la qualité de sa fin de vie.

Sans réponse sous huitaine, j’adresserai copie de la présente à la PQR, aux associations de consommateurs et à tous les politiques concernés, locaux et nationaux.
Vous pouvez compter sur la fermeté de mes engagements.

Recevez, Madame,Monsieur le directeur, l’expression de ma profonde courtoisie.