émission sur RCF – ils s’organisent contre les pannes de téléphone et internet

Cette émission de 20 minutes a été enregistrée dans les studio de la radio RCF à Privas le 14 février. Les membres du collectif exposent le pourquoi et le comment de la création de “Orange j’enrage !”, Collectif des usagers victimes de pannes internet et téléphone.

Silhac 07240 – Il n’avait jamais vu un réseau dans cet état là

Je viens de récupérer ma ligne ce soir après une énième coupure, et cette fois-ci j’étais coupée car des techniciens mal formés et incompétents de chez Constructel m’avaient moi et mon voisin débranchés pour rebrancher quelqu’un d’autre. C’est un technicien Orange spécialiste du réseau qui a bataillé plusieurs jours sur mon secteur pour rétablir la ligne, il nous a avoué qu’il n’avait jamais vu un réseau dans cet état-là, car en dehors des lignes à terre et celles rafistolées au scotch, il voit des interventions sur les lignes et les boitiers de techniciens tellement incompétents des sous traitants qu’il se demandait s’ils n’étaient pas “bourrés”. Pour remettre le réseau en état sur le secteur de Chalencon il dit qu’il y a 6 mois de travail pour un spécialiste comme lui. Parait-il aussi qu’il n’y a pas de technicien de sa spécialité sur notre secteur, ni à Valence. Nous n’avons droit qu’aux sous-traitants Constructel, qui n’ont pas le niveau et qui mettent le bordel.
Sylvie Franceschini

Montrigaud 26350, nous ne savons plus quoi faire !

Bonjour,

Je me permet de vous contacter pour vous faire part de nos soucis avec Orange depuis le 18 octobre 2019… donc bien avant les épisodes neigeux ou venteux !!

En effet, suite à un poteau qui s’est détérioré avec le temps, nous n’avons plus de téléphone et donc plus d’internet depuis le 18 octobre. depuis le début Orange reconnaît que le problème provient de chez eux et pas de notre ligne… ils enchainent les déplacements mais à chaque fois même constat : un coup, ils ne peuvent rien faire parce qu’ils n’ont pas le véhicule 4X4 nacelle, un autre coup, ils n’ont pas l’autorisation pour intervenir car le terrain est privé, et un autre coup, il s’agit d’un poteau EDF et ils ne peuvent pas intervenir dessus, alors que la ligne est dessus pourtant.

J’enchaine les échanges via leur echatte car par téléphone au 3900 dès que je saisi notre ligne fixe pour laquelle il y a un souci, un message nous dit qu’ils font le maximum pour remettre en service.

Pire, nous faisons partie d’un quartier de 4 maisons, où comme nous il n’y a donc pas de téléphone. Sauf que dans une des 4 maisons touchées, il y a notre voisine agée de 77 ans, avec une téléassistance qu’elle ne peut donc pas utiliser puisqu’elle n’a plus de téléphone elle non plus.

Deux recommandés sont partis, avec certificat médical à l’appui mais pas de modifs.

La cellule intervention doit me recontacter suite à différents échanges avec leur hotline mais j’attends encore leur appels….

Notre quartier est situé à Montrigaud en nord Drôme.

Nous ne savons plus quoi faire !!

David BUTIN 1115 chemin du mani 26350 montrigaud

L’Arcep repère Orange j’enrage !

Nous découvrons que la carte collaborative élaborée par le collectif Orange j’enrage figure dans la revue de presse sur le site de l’Arcep.
L’Arcep est L’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes. Cet organisme veille à l’application du service universel des communications électroniques.
Le service universel des communications électroniques est un service public français : toute personne peut en faire la demande et bénéficier d’un raccordement fixe à un réseau ouvert au public, et la fourniture d’un service téléphonique de qualité, à un tarif abordable.

interview ce matin sur France Bleu

Radio France Bleu suit de près le désastre des installations téléphoniques en Drôme Ardèche, ce matin elle a consacré deux reportages au sujet.
Vous pouvez écouter l’interview que la radio nous a consacré :
Vous pouvez aussi consulter les articles mis en ligne par Radio France Bleu :
un collectif ardéchois lance une carte collaborative pour recenser les problèmes de téléphone fixe
350 foyers n’ont pas encore retrouvé le téléphone après la neige de mi novembre