Sans téléphone : la galère du confinement en Ardèche

Radio France Bleu vient de consacrer ce reportage aux difficultés rencontrées en Ardèche par les usagers du téléphone en situation de confinement.

“C’est plus que compliqué” : la galère du confinement sans téléphone en Ardèche

Ceux qui ont des problèmes récurrents de téléphone ou d’internet en Ardèche peinent encore plus depuis le début du confinement pour lutter contre l’épidémie de coronavirus.

Le confinement pour lutter contre l’épidémie de coronavirus dure en France, ce qui nous rend dépendant à la technologie : pour le télétravail, joindre ses proches, pour faire l’école à la maison… Et c’est d’autant plus compliqué pour ceux qui, en Ardèche, alertent depuis des mois sur l’état déplorable du réseau de téléphone et d’internet.

à lire aussi Coronavirus : trois conseils pour ne pas saturer les réseaux internet et mobile pendant le confinement

Aline Speranza, par exemple, gère des hébergements insolites dans des cabanes à Saint-Julien-Labrousse. Une entreprise qu’elle est habituée à gérer sans téléphone fixe et sans connexion internet fiable. Mais d’habitude elle va chercher du réseau dans un cafe, ce qui est impossible depuis le confinement.

“C’est plus que compliqué, résume-t-elle. Là, on a la chance qu’il fasse beau donc je monte au dessus d’une cabane pour capter plus ou moins internet et répondre par mail. Mais quand je me sers de mon téléphone comme routeur, je ne peux pas m’en servir comme téléphone. Donc ceux qui m’appellent, je ne peux pas les avoir.”

Utiliser sa box, plutôt que son téléphone

L’Autorité de régulation des communications, l’Arcep, recommande d’utiliser au maximum sa box internet à la maison pour éviter de saturer le réseau mobile. De quoi agacer encore plus Alain Baraquié, du collectif Orange j’enrage qui se bat justement pour un meilleur réseau filaire en Ardèche.

“Chaque fois que quelqu’un est en panne, pour son téléphone fixe ou pour internet, Orange nous dit qu’il y a le téléphone portable et que ça marche bien. Mais là, on se rend compte en temps de crise que si tout le monde se met à passer par le mobile, il y aura de la saturation”, déplore-t-il.

Mais Orange assure que son réseau est fait pour supporter des charges très importantes… comme c’est le cas par exemple les soirs de nouvel an.

Adèle Bossard, France Bleu Drôme Ardèche

Nos commentaires : 

Facebook, Instagram, Netflix, Youtube etc réduisent leur débit pour ne par faire exploser les réseaux mais chez Orange il n’y a pas de souci ! 

Orange affirme que son réseau supportera les charges et en même temps il préconise d’utiliser au maximum la wifi depuis le réseau fixe ! 

C’est la démonstration de la réponse fallacieuse d’Orange lorsque nous sommes en panne de ligne fixe que l’on pourrait s’en passer en ayant recours à la téléphonie mobile et aux box 4G.

La restauration du réseau du téléphone fixe est plus qu’urgente sur tout le territoire. Chacun nous avons droit, au titre du service universel, à une liaison fiable et permanente.

Arcens 07310 – une réparation après la réunion publique…

Article de l’Hebdo de l’Ardèche du 12 mars 2020

Aujourd’hui, en cette période de confinement rendu obligatoire par l’épidémie de coronavirus, nous mesurons à quel point l’accès au téléphone et à internet est vital car c’est le seul lien qui nous relie les uns aux autres. Nous pensons à ceux d’entre nous qui en sont encore privés.

« Le réseau de téléphonie fixe dans mon département, en Ardèche, est un naufrage ! » déclare Hervé Saulignac, député de l’Ardèche.

Hervé Saulignac fait cause commune avec le collectif Orange j’enrage ! Il est venu à la  rencontre de ses membres à Belsentes, le 21 février dernier, afin d’organiser prochainement des actions communes.
Voir la page du blog d’Hervé Saulignac consacrée à cette rencontre.

En cette période de confinement rendu obligatoire par l’épidémie de coronavirus, l’accès au téléphone et à internet devient vital, c’est le seul lien qui nous relie les uns aux autres, nombre d’entre nous en sont privés, nous pensons à eux.

Beauvène : une rencontre fructueuse avec les élus !

La réunion publique du 13 février à Beauvène à été l’occasion d’échanges et de réflexions collectives entre citoyens et élus.

Laëtitia Serre, Maire de Beauvène, Conseillère départementale du canton du Haut-Eyrieux, et Présidente de la Communauté d’Agglomération Privas Centre Ardèche ainsi que René Julien, Maire de Saint Barthélémy le Meil et Vice Président chargé de l’économie à la Communauté de Communes Val’Eyrieux ont participé aux débats.
Les membres du collectif ont pu exposer leur démarche.

article paru dans l’hebdo de l’Ardèche du 20 février 2020 : télécharger

 

émission sur RCF – ils s’organisent contre les pannes de téléphone et internet

Cette émission de 20 minutes a été enregistrée dans les studio de la radio RCF à Privas le 14 février. Les membres du collectif exposent le pourquoi et le comment de la création de “Orange j’enrage !”, Collectif des usagers victimes de pannes internet et téléphone.