Evian : Des habitants de Living Léman attendent toujours internet

Claude BOUZIN

Dans l’immeuble social de l’ensemble immobilier Living Leman, plus de la moitié des habitants n’ont ni téléphone, ni internet. La persévérance d’un collectif a permis de débloquer la situation.

Le complexe Living Léman du promoteur Vinci, constitué de trois bâtiments en accès à la propriété et d’un quatrième destiné à des logements sociaux (38 appartements), a été livré fin 2019. En plus de nombreux problèmes de malfaçons signalées par des locataires constitués en collectif, il est apparu au fil des installations au printemps et au début de l’été 2020, que 27 locataires sur 38 ne peuvent pas se connecter au réseau internet et téléphonique.

Depuis l’été dernier, à l’initiative de Chloé N., de nombreux courriers ont été envoyés aux différents responsables (mairie, Orange, bailleur social SA Montblanc) et aux opérateurs par les abonnés. La maire de la ville Josiane LEI a reçu quelques membres du collectif plusieurs fois, intervenant par courrier auprès de la SA MontBlanc et auprès de Damien BIARD, le directeur des relations avec les collectivités locales des Pays de Savoie chez Orange.

Sans rentrer dans les détails, Chloé explique : « On a été mis dans le brouillard de Juillet à Novembre. Orange, le propriétaire des lignes, n’a jamais répondu par courrier ». En parallèle, depuis juillet, les différents locataires déconnectés reçoivent chaque mois de leurs opérateurs, un SMS repoussant l’activation de leur ligne au mois suivant avec pour explications, des travaux à effectuer. En Octobre, un directeur de SA Montblanc a fait du porte à porte auprès de quelques locataires afin de tenter de comprendre l’absence de réseau.

Le médiateur des télécommunications sollicité

Chloé N. a entrepris plusieurs démarches dans l’espoir de voir la situation évoluer, dont une première demande d’intervention auprès du médiateur des télécommunications. Après un premier refus pour cause de « non-conformité à la procédure de saisie du médiateur » et, afin de booster une seconde demande d’intervention auprès du médiateur qui a accepté, Chloé N a fait remplir par ses voisins une attestation mentionnant leur détresse numérique.

Enfin, la SA MontBlanc est intervenue en Janvier auprès de Vinci et d’Orange pour que cela se règle, dans la foulée de l’intervention de la ville auprès du Syane (Syndicat des énergies et de l’aménagement numérique de Haute-Savoie) en décembre.

Dans le courant de ce mois de février 2021, un nouveau câble téléphonique doit être tiré depuis le central situé au 9 avenue Jean-Jaurès. « D’ici la fin du mois, tout devrait être réglé », assure Bertrand Vouaux, le directeur des services techniques de la ville.

En attendant, Chloé N et Danny A, les porte-parole du collectif depuis juillet pour ce problème de connexion, ont obtenu une airbox 4G en exigeant une solution palliative auprès de la boutique Orange de Thonon-les-Bains. Ils transmettront cette option aux quelques voisins qu’ils rencontreront au fil des jours.

Un problème de saturation du réseau

Bertrand VOUAUX, le directeur des services techniques de la ville, a fait le point sur ce problème de connexion qui empoisonne les locataires de l’immeuble Living Leman. « Au fur et à mesure des demandes d’abonnement auprès des différents opérateurs et des connexions au fil des installations filaires, s’est saturé, explique le directeur. Il semble que le problème soit venu d’un manque de coordination entre le service commercial et les services opérationnels d’Orange. Comme l’immeuble est neuf, les locataires ont eu du mal à voir l’origine du problème ».

Bertrand VOUAUX confie que « dès qu’on a connu le problème, la maire et moi-même avons pris contact avec le directeur territorial régional d’Orange »

Dernières nouvelles :
Toujours en attente…
Un véritable sketch ici : orange avait contacté plusieurs voisins pour un raccordement cette semaine, finalement tout les raccordements sont repoussés en avril.
Peut-on les croire ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.