Alors on se dit qu’on va agir ensemble

Pour ne plus être seul au téléphone avec le jingle qui tape sur les nerfs, pour ne plus se sentir écrasé par les procédures automatiques, pour ne pas devenir fou devant les interfaces régulièrement modifiées, pour ne pas désespérer quand on a attendu toute la journée un technicien qui ne vient pas.
C’est pour ça qu’on se retrouve, pour ne plus être seul. Ce 15 janvier on est une bonne cinquantaine de personnes, des habitants venus de St Christol, de St Genest Lachamp, d’Alboussière, de St Jean Chambre, de Beauvène, de Nozières, d’Empurany, de St Jean Roure et bien sûr de St Julien Labrousse.
Alors on se dit qu’on va agir ensemble pour savoir combien on est de personnes, isolées dans la campagne et privées de téléphone et d’internet. On se dit qu’on va se rapprocher de nos voisins, trouver des systèmes d’alerte pour venir à leur secours en cas de danger. On se dit que dans chaque village sinistré un collectif peut se monter et organiser des réunions publiques. On se dit qu’on va constituer un état des lieux du désastre avec tous les moyens qui sont à notre disposition.

Photo : 2 ème réunion publique, mercredi 15 janvier 2020 à Saint Julien Labrousse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.