Mézilhac (07530), État désastreux du réseau Orange sur la route des crêtes

Sur la route des crêtes entre le col des fourches et Mézilhac un exemple typique de l’abandon des lignes téléphoniques par Orange.

Reportage vidéo Mélanie Mathevon

What do you want to do ?

New mail

4 réflexions sur « Mézilhac (07530), État désastreux du réseau Orange sur la route des crêtes »

    1. En dénonçant et rendant public l’état du réseau et les situations scandaleuses nous avons déjà obtenu quelques résultats, réparations et remises en service.
      Nous sommes peu nombreux, toutes les contributions sont les bienvenues.
      Commenter c’est bien, participer à notre action et apporter des idées c’est mieux !

  1. Bonjour a tous,
    Un principal problème à prendre en compte c’est que les poteaux en bois (poteaux ptt ou edf) sont interdits d’ascension et si ils ne sont pas accessibles en véhicule (champ, forêt…) alors les fils foutus ou décrochés ne peuvent pas être remplacés ou raccrochés.
    Cela participe aux problèmes récurrents.

    1. Il ne faut pas se foutre de la gueule du monde.
      On est capable d’envoyer des satellites dans l’espace et on ne sait pas réparer un poteau !
      C’est à Orange de se donner les moyens d’entretenir son réseau.
      Si Enedis faisait pareil combien de personnes seraient privées d’électricité ?
      Il n’y a pas de fatalité, seulement des décisions mûrement réfléchies.
      Le réseau n’est plus entretenu depuis sa privatisation.
      Orange n’a aucune excuse et est tenu d’assurer le service universel du téléphone, qu’il le fasse.
      Qu’il ne mette pas en danger les personnes et ni qu’il utilise des prétextes fallacieux pour forcer les abonner à résilier de guerre lasse leurs contrats.
      Et que l’État assure la protection des citoyens et oblige Orange à remplir sa mission de service public.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.