panne-chat.doc

Ché comme chat chez Orange !

Ayant les doigts relativement agiles dans le domaine informatique, j’ai répondu à l’appel d’une amie qui avait des problèmes pour se connecter à Internet dans son nouvel appartement. Il n’y avait alors pas encore de box mais déjà des pannes…

Les vérifications ayant été faites nous avons appelé le service de dépannage d’Orange. Après avoir simulé, bien sûr, les manœuvres demandées par l’opérateur et indiqué que la connexion ne s’établissait toujours pas, nous attendions une proposition.
Nous avons eu cette question :
– avez-vous un chat ?
Après notre réponse affirmative la panne a été trouvée :
– c’est le chat qui a mangé les fils.
Nous avons écouté très surpris l’argumentaire et la proposition est arrivée après un grand silence :
– je peux vous envoyer un dépanneur mais cela nous coûtera 150 €.
Nous avons accepté la venue du réparateur. Notre interlocuteur a répété plusieurs fois que le dépannage serait à notre charge et que c’était une panne classique quand on avait un chat…. Il nous a même conseillé de surveiller le chat !

Lorsque le réparateur est venu, je n’étais plus là. Mon amie m’a averti que la panne avait été trouvée à l’extérieur de l’appartement. Heureusement pour le chat !
Et heureusement qu’il n’a pas entendu les conversations, cela aurait pu lui donner l’idée de boulotter les fils.

Prochaine histoire, si j’ai un peu de temps, celle de la demande du redémarrage d’une box quand on est en communication avec un opérateur…. en utilisant le téléphone branché sur la box. Ou d’autres tout aussi cocasses… comme la facturation d’un dépannage qui n’a pas eu lieu, le dépanneur m’ayant téléphoné pour me dire qu’il ne passerait pas : « La dernière fois j’ai rien trouvé, c’est pas la peine que je revienne ».

Jean Claude

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.