Les tribulations d’une cliente d’Orange en quête de dédommagements

Il m’a fallu beaucoup de persévérance et de patience vous vous en doutez.

J’ai d’abord envoyé des dizaines de courriers au service consommateur d’Orange pour être remboursée de mes abonnements. Sur 2 ans et demi de pannes récurrentes je n’ai pas réglé au moins 1 an et demi.

Puis j’ai déposé une plainte à la répression des fraudes ainsi qu’au médiateur des télécommunications. Orange a semblé avoir un peu peur mais sans suite.

Puis je me suis adressée à Julien Courbet l’animateur télé qui a un service pour judiciariser les plaintes de consommation. Cela m’a couté il me semble une quarantaine d’euros. C’est ce service qui saisit la justice pour le plaignant.

Je devais passer au tribunal d’instance d’Uzès en mars mais le tribunal m’a envoyé un courrier pour repousser l’audience. En effet le juriste d’Orange qui venait de Toulouse avait eu un décès dans sa famille. Je suis persévérante mais pas méchante, j’ai accepté d’attendre.

Nous sommes passés en juin. Mascarade de justice, audience surchargée d’affaires de consommation où le président repoussait tous les dossiers à septembre et je n’avais pas d’avocat.

Le juriste me propose de se rencontrer dehors dans la salle des pas perdus et là comme j’ai témoigné c’était un marchandage pour le montant du préjudice. Nous nous sommes entendus sur 250 euros de préjudices.

Mais quelle triste histoire. Je ne sais plus très bien combien d’interventions de sous-traitants, probablement une quarantaine. Au moins 5 sociétés différentes jusqu’à ce que les techniciens Orange reprenne le dossier, 6 mois avant de réparer 2 longueurs de câbles à changer. Un an avant un sous-traitant avait trouvé les câbles défaillants mais il n’a pas eu le temps de les changer ni la nacelle pour les changer. Après les techniciens n’ont pas voulu me croire quand je leur ai montré moi mème les câbles.

Il a fallu attendre 6 mois.

Que d’argent dépensé pour rien! Je vous rassure le juriste est venu avec la voiture Clio Orange et devait ramener des bonbons Haribo à tous ses collègues de travail, j’habite à coté d’Uzès.

J’ai une amie qui les a amené aussi au tribunal d’Uzès juste pour une panne de téléphone fixe mais elle a un commerce. Elle a pris un avocat et a reçu 800 euros d’indemnisation.

Depuis j’ai eu encore des pannes mais cela s’est réglé beaucoup plus rapidement forte de ma triste expérience.

CHRISTIANE ROUVEYROLLES

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.